21 janvier 2008

L'Enceinte Delanoé

Plan_Paris_2Imaginez ...
le périph' comme une rampe de 40km d'accès aux inombrables parkings où vous cherchez une place à la bonne porte.

D'incroyables tours à l'architecture moderne semblent hisser la corde périphérique de la capitale au dessus de la ville. Par endroit, le périph' se dresse sur deux étages. L'accès aux étages supérieurs des parkings y est direct. La porte Bagnolet se donne des airs de Chicago.

Les places dispos sont indiquées sur les GPS et sur les afficheurs du périph'.

"Porte Clignancourt ... complet"
"Porte Bagnolet ... libre étage sup"

Ca y est ... Vous posez la voiture. Le parking est inclus dans votre carte orange RATP et surveillé.

Des bus, des métros à pas d'heure ... le vélib', la patinette, vos rollers ou votre propre vélo pour les plus sportifs ... toute sorte de taxis, à deux ou quatre  roues, motorisés ou non (les pousse-pousses poussent comme des champignons), pour les plus fainéants ... vous attendent pour entrer dans la capitale. Des locations de véhicules non polluant également ... Paris est à vous ! .. A pied, c'est même le plus agréable, tellement il fait bon respirer sur les trottoirs larges et fleuris ... Un raccourci, pas une voiture ne vous suit ... Le pied !

Des voies réaménagées spécialement pour ... Pas une voiture sur la grande route... que des rouleurs, à vélos, à patins. La voie de bus est réservée aux bus et tout véhicule "m'autorisé" (taxi, transport livraison, déménagement, déplacement exceptionnel résident) en possession d'un titre valide délivré par la mairie.

Plus de traversée de Paris en voiture pour rejoindre la banlieue ou quitter la ville. Plus de déplacement motorisé jusque dans la capitale à usage de simple déplacement. Aux heures de pointe, seuls les transports en commmun, taxis et livraisons professionnelles peuvent circuler et bien sûr les exceptions, les privilégiés et autre hors la loi contre lesquels on ne peut rien tant que tout système peut se corrompre.

C'est pas compliqué : à la porte de Paris, je suis arrivé ... Toc, toc, toc ! ... ENTREZ !

Laissez vos groles et autre écrase-merde motorisées à la porte. Chaussez ces patins, vous serez plus à l'aise dans la maison!

L'autre jour, je viens de Versailles. Dix minutes jusqu'à la porte d'Auteuil, par la A13. Y a plus de bouchon, la A86 est le nouveau périph' pour ceux qui contournent Paris. Sinon, tout le monde qui arrive sur le périph se jette sur les places de parking. Le périph' ne sature pas, les parkings se remplissent comme le Stade de France se vide, en un rien de temps, par un système optimisé.
J'ai mon vélo accroché à ma voiture ... je me déplace comme je veux dans la ville sans encombre ... et avec un plaisir ... quel plaisir !!!
15 minutes pour retrouver la place Cambronne où je m'en jette un p'tit en attendant un pote chez Manuel "A la porte" !

Paris respire, Paris libéré ... Merci Monsieur Delanoé !

OSEZ !! ... moi, je l'ai rêvé ! ... A vous d'y travailler ... Il ne peut y avoir de Paris impossible pour le futur maire de la capitale ... et celui-là n'est pas si fou ! ... prenez moi au mot !

Entrez dans l'histoire ... elle ne se fait pas toute seule !

Il y eut l'enceinte de Philippe Auguste (1190-1220), délimitée par le Louvre à l’ouest, Bastille à l’est, les rues de Rambuteau et des Francs Bourgeois au nord et le Panthéon au sud, puis celle de Charles V (1358-1383) poussant les limites au nord jusqu’aux portes, encore conservées ce jour, de St Denis et de Saint Martin, avant son prolongement à l’ouest jusqu’à la place Vendôme par Charles IX et Louis XIII (1566-1635).

Il y eut le mur des fermiers généraux (1784-1787) sous Louis XVI, enceinte d’octroi plus qu’une forteresse qui suivait les grands boulevards au niveau de la place de l’Etoile à l’ouest, celle de Clichy au nord, celle de la Nation à l’est et celle d’Italie au sud.

Il y eut enfin … soufflez un peu, on arrive au bout … l'enceinte militaire de Thiers (1841-1844) qui épousait la courbe de la périphérie actuelle de Paris pour parer aux tensions qui s'installèrent entre les français, les anglais et les allemands.

Aujourd’hui, il est temps Monsieur le maire de marquer votre empreinte dans ce 21è siècle ... par l'Enceinte Délanoé !

Il s'agit d’ériger un mur contre le seul assaillant qui perdure depuis trop longtemps et contre lequel nous n’osons nous élever, cet assaillant armé jusqu’aux dents d’engins boucliers roulants à émission de gaz à effet de serre qui brament leur désir de souiller nos rues trop étroites pour eux …Pénétrer dans la capitale devient un passage en force où le plaisir de circuler n’a plus sa place depuis longtemps.

Quel intérêt pour ces automobilistes de passer des heures dans des embouteillages pour quelques kilomètres ?
On n’a pas le choix, diront certains. C’est la faute des couloirs de bus diront les autres.
Quel plaisir peut on avoir aujourd’hui à se balader sur les quais de Seine, si on respire à peine l’air que l’on re-tousse ou qui nous pique les yeux ?
Et ces monuments noircis au mazout qu’il faut nettoyer pour préserver le prestige d’une ville qui fait l’histoire, combien ça nous coûte ?

Il n’y a pas deux poids, deux mesures à avoir
mais une mesure qui doit faire le poids !

La pollution automobile doit s’arrêter aux portes de Paris !

Monsieur Delanoé, si je mise sur vous c’est que j’ai plus d’espoir en votre audace qu’aux plans affreux que préconise votre principale rivale.

L'idée est simple ... trop simple me direz vous ... mais une idée quand même!

·       Une ligne de démarcation suivant les boulevards maréchaux qui limite l’entrée des véhicules motorisés, sans péage.

·       une cinquantaine de tour-parking entre 1000 et 5000 places (à estimer) au design exposé à un concours d'architecture en accès direct par le boulevard périphérique réaménagé en correspondance avec métro, tramway et vélib' ... locations véhicules non polluant possible.

·       une autorisation d'entrée permanente aux véhicules utilitaires (bus, taxi, secours) ainsi qu’aux véhicules non polluants.

·       une autorisation d'entrée temporaire (une journée, tranches horaires, périodes déterminées) délivrée par mairie aux particuliers et professionnels sur justificatifs basés sur des critères à définir (livraison, résident, déplacement exceptionnel, déménagement etc ...)

·       un contrôle des autorisations par lecture automatique des plaques d'immatriculations (système télépéage, amende forfaitaire dissuasive)

·       Mise en place dès 2010 ... avec un nombre d'autorisations décroissant en fonction de l'avancement des travaux et de la capacité des parkings. En 2015, Paris ressemble déjà au rêve ...

·       Aménagement des voiries pour réserver des rues aux piétons et agrandir parvis et trottoirs. En 2015, le centre de PAris est entièrement piétons.

.

Petit à petit Paris refait son nid ...

Posté par Parissurscene à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur L'Enceinte Delanoé

Nouveau commentaire